Un bonus défensif de très bon aloi !

C’est sous un déluge de pluies et de rafales de vent violent que s’est engagé ce match. le  le stade toulousain voulait gagner et avait déplacé son armada d’internationaux. Un champion du monde, la charnière de l’équipe deFrance et  six internationaux, sans doute la meilleure équipe du Top 14.

Concentrés comme jamais au sortir des vestiaires, il ne faut que 4 minutes après un franchissement de  Tom Darlet pour que Ravouvou tel une fusée marque entre les poteaux. Que rêver de plus !

Un homme émergeait alors, le meilleur joueur européen, Antoine Dupont qui servi à l’intérieur marquait à la sixième minute. Cela n’empêchait pas nos « Gros » de montrer leur valeur collective, leur solidarité et leur engagement. Notre mêlée avançait et bousculait les toulousains qui étaient souvent pénalisés.

Le changement de Tafili par le All black Faumuina allait changer la donne et stabiliser la mêlée toulousaine. c’est ainsi que deux fois de suite, Placines, sortait de mêlée à 5 mètres et marquait en force. 21-13 à la mi-temps, rien n’était perdu!.

Au sortir des vestiaires, le vent et la pluie étaient toujours présent. S’ensuivaient alors de longues séquences de jeu au pied. Ayant le vent avec eux, les toulousains occupaient le terrain et Antoine Dupont renvoyait inlassablement nos joueurs dans leurs 22 mètres. Moins de spectacle mais toujours ce refus d’abandonner et cette volonté de se porter en avant de nos « petits ». Malgré quelques ballons tombés et l’envie de ne pas céder, nos petits ne trouvaient pas de solutions. Jusqu’à ce groupé pénétrant  après un maul sur une pénale touche qui propulsait Maxime de Lonca pour un essai transformé par Germain qui nous donnait un bonus défensif largement mérité.

comme le disait Yannick Bru à la fin du match,

« Je retiens le bonus défensif et encore une fois, un très bel élan au niveau de l’état d’esprit qui permet d’aller chercher ce dernier ballon porté et ce bonus. C’est un point qui va compter. Tout le monde ne le prendra pas contre Toulouse. Après, cela reste une défaite. Les Toulousains ont été beaucoup plus cliniques que nous. Ils viennent trois fois dans notre camp, ils marquent. C’est la différence entre eux et nous. »

Une fois de plus, nos joueurs n’ont rien lâché et ont montré leur totale implication. notre mêlée tient la route, notre touche perd très peu de ballons, nos avants progressent et notre buteur est au top. Alors , on croit à cet avenir, on croit à cette équipe, on croit en notre staff. Ce groupe mûrit, l’amalgame anciens -jeunes prend et tout le monde est concerné. se profilent  à l’horizon, Castres et Pau. Allez les « petits » on y retourne et on croit en vous.

AUPA BAIONA

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.