La goutte d’eau qui fait déborder le vase ?

J’ai le Bleu et Blanc chevillé au coeur mais la foudre qui a frappé l’équipe de l’Aviron Bayonnais Hier soir au stade Albert Domec demande une remise en cause à tous les niveaux.

Rappelez vous en début de ce championnat, les portes du paradis nous avaient été promises, cette équipe devait tout casser et nous faire oublier ce match au gout amer à Aguilléra. La première place nous attendait, au minimum la deuxième pour remercier les supporters de leur réinscription et de leur soutien inconditionnel. Hélas les événements à venir voyaient émerger une équipe que personne n’attendait, Mont de Marsan. De plus cette équipe allait nous faire l’affront de venir gagner sur le pré de Jean Dauger ! Un des favoris faisait aussi son apparition, Oyonnax. Nous, notre équipe arrivait à se maintenir à la troisième puis a la deuxième place malgré certains résultats incompréhensibles. A deux jours du début des phases finales le constat était simple, si on voulait être demi finaliste, il fallait gagner nos deux matchs avec un bonus offensif à chacun pour éviter qu’Oyonnax nous passe devant.

le résultat d’hier soir,

Devant la télévision et par messages nous sommes nombreux à échanger au fur et à mesure du déroulé.  Les mots exprimés sont clairs et précis : cauchemar, inadmissible, faute professionnelle.        Personne ne parle alors d’incompréhensibilité, cela a déjà été exprimé plusieurs fois à Colomiers, à Aix en Provence, à Béziers et contre Grenoble. Il est temps de dépasser ce mot et de dire qu’il se passe à l’Aviron des choses inadmissibles. je ne rentrerai en aucun cas sur le problème de personne car j’ai trop de respect pour le joueur mais il est temps de se rendre compte que nous n’avons pas d’équipe mais un voir deux groupes, un staff qui semble se déchirer et des relations avec un président distendues.

Entre une équipe qui donne tout, qui se bat, qui montre un collectif impressionnant et dont l’envie est à fleur de peau, cela se voit sur les visages et nous, avec une entrée en deuxième mi-temps en dilettante, il ne peut y avoir photo. La fêlure est visible dans le coeur des supporters, il n’y a pas de leaders dans notre groupe, que ce soit devant ou derrière, pas quelqu’un qui sonne la charge et qui remet l’équipe en avant, pas d’âme, pas de profondeur, bref il manque beaucoup de choses.

MAIS

Si à part un miracle ce soir, il advenait qu’Aix en Provence venait à gagner à Oyonnax, tout pourrait encore être réalisable. Sinon la demie finale promise ne se jouerait pas à Jean Dauger pour le plus grand malheur des supporters.

MAIS

Rien ne dit que cette demie finale serait perdue d’office car avec ce groupe tout semble possible. Messieurs les joueurs ce qu’il s’est passé à Carcassonne relève plus de la faute qu’autre chose. Montrez nous votre fierté, montrez nous votre vaillance, montrez nous votre valeur collective et individuelle. En tant que supporters, on ne peut que vous y encourager. redonner nous du plaisir après cette fêlure ressentie par tous les supporters.

AUPA BAIONA

Je ne termine pas sans m’interroger sur ce qu’il s’est passé après le match sur le site de l’Aviron Bayonnais. On aime aller lire les commentaires des supporters pendant et à l’issue. Si certains dépassent la limite, sont injurieux et s’attaquent à la personne , je trouve tout à fait normal de les supprimer. pourquoi alors supprimer tous les autres commentaires ce qui fait qu’on ne lit plus rien et qu’on ne peut pas non plus commenter? La vérité est elle si dure à entendre .

 

3 comments

  1. Bien raisonné. Ce manque de motivation en dit long par rapport aux joueurs adverses qui eux « mouillent » le maillot et sont fiers de leurs couleurs . Le pourquoi reste en suspens . Mais je reste malgré tout fidèle à notre club et j’espère que nos joueurs vont tous se concerter et se rebeller pour le dernier match à domicile . AUPA BAIONA .

  2. Espérons qu’il y aura une révolte pour mouiller ce maillot bleu et blanc pour aller disputer la finale.
    Supporters gardons espoir et faisons confiance aux joueurs et au staff en particulier à Yannick Bru qui fait et a fait un boulot énorme à Bayonne .
    Aupa Baiona

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.