l’insoutenable lourdeur de l’enjeu et de la pression.

c’était une première finale pour le maintien pouvait on lire, le match de l’année, le rendez vous fatal ou non, la presque survie des bleus et blancs, une date du calendrier marquée au rouge dés le début du championnat ! Quelle pression avec en plus la lourde défaite à Lyon qui devait présager rien de bien beau.

Et ben voila c’est passé et bien terminé. comme le disait en interview Barthélémy ,  » un match moyen, pas un super match ».  le constat est sec, avec un bilan de 3 victoires et 3 défaites dont 4 matchs à l’extérieur. Bravo!.

A la sortie des vestiaires, on pouvait sentir cette pression sur les deux équipes et sur le fait après une dizaine de minutes de domination Agenaise, cette balle arrachée à Gerondeau et l’exploit de Ravouvou qui élimine 3 défenseurs, tape à suivre et récupère la balle pour un super essai. La crispation des supporters ne fait que commencer malgré une pénalité réussie de Germain!.

Le pire arrive pour les Agenais avec ce carton rouge mérité de Moreaux pour un déblayage ..à la tête . Ceci aurait du faciliter la tache de nos « petits » mais au contraire les Agenais très solidaires ont tout mis pour renverser le score inéluctable de ce match. la domination en mêlée de nos joueurs n’empêche pas l’essai marqué en coin mais y a t’il eu un vrai touché à terre ? La crispation ne fait qu’augmenter!.

La deuxième mi temps confirme la domination de la force basque en mêlée, la défense tient bien, les joueurs restent disciplinés et la fuite de Monribot le long de la touche qui offre l’essai à Luc, permet de croire en un bonus offensif. C’est au contraire les agennais qui par Le toujours Gerondeau pointe dans l’en but derrière sa mêlé. cela ne sera pas suffisant et l’aviron remporte cette victoire tant souhaitée.

 

tout ne fut pas parfait, beaucoup encore d’en avants de cassure, des mauvais choix mais la pression était tellement importante que même des professionnels peuvent en être marqués. la délivrance au coup de sifflet final en est révélateur. Nous voila rassurés et de plus en plus en soutien de notre équipe. Bravo à eux, à leur vaillance, à leur collectif, Aupa BAIONA

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.