Ils n’ont pas pu venir mais ils ont pu voir !

Aujourd’hui, j’ai envie de me mettre dans la peau d’un de nos joueurs car en plus de ce plaisir dû à notre victoire, je veux aussi penser à nos supporters.

« Chers supporters, certains nous suivent depuis des décennies et font de grands sacrifices financiers selon leurs moyens pour venir nous encourager. D’autres nous montrent sur les réseaux sociaux leurs états d’âme par des commentaires qui souvent nous boostent ou nous plongent dans la réflexion, la remise en cause voire la déception. Se faire traiter de « chèvres » n’est guère agréable mais rappelez   vous , la petite « chèvre de monsieur Seguin ! », elle s’est battue jusqu’à la mort pour survivre au méchant loup. Alors , voyez vous, nous n’abandonnons  pas et nous n’abandonnerons jamais pour rester en Top 14. Nous ferons tout pour que vous soyez fiers de nous. »

A la relevée de ce samedi 13, l’Aviron Bayonnais recevait le SU Agen pour un match décisif en vue de quitter la 13 ème place, Bizarre, samedi 13 et 13 ème place ! Si l’on ajoute que 4 essais ont été marqués en 13 minutes à l’heure de jeu, doit on se poser des questions ? dois je aussi dire qu’Agen a explosé après être revenu 20 à 13 ?

Yann Lestrade soulignait dans la semaine, « on a tous pris conscience que les matchs qui restent sont hyper importants. on ne s’éparpille plus, chacun sait ce qu’il a à faire et si un week end, on n’est pas dans le groupe, on aide le collectif ».  Ce collectif on l’a vu en marche au cours de la deuxième mi temps avec des remplaçants impliqués à leur entrée. L’essai plein de hargne de Maxime Delonca après un groupé pénétrant solide et dans l’avancée, l’essai de guillaume Rouhet sur une passe de l’indispensable Amosa et le coup de pied de Maxime Laffage pour l’essai d’Aymeric Luc. Ce collectif qui nous avait manqué après cette longue attente due aux cas de Covid.

Il ne faut surtout pas oublier que tout n’a pas été facile mais malgré deux ballons égarés qui auraient pu être les prémices d’essais, nos « Petits » ont continué d’ avancer, se sont battus et ont mis en oeuvre leur puissance. le contrat a été parfaitement réussi et la victoire porte  en plus un précieux bonus offensif. Il reste 7 matchs pour toutes les équipes, nous recevons 4 fois deux équipes du Top 4 classement, le Racing et bordeaux et 2 équipes supposées moins fortes Castres et le stade Français. Il faut tout faire pour que le match à Pau ne soit pas décisif et donc prendre des points. Sur un malentendu, dit on, tout est possible. Le malentendu c’est notre équipe et il faut croire en elle. la suite est dans les mains des joueurs, avec la volonté, le courage, l’abnégation, il est possible de renverser de montagnes. Alors pour la première qui arrive, mettons le Sacré coeur au niveau de la Nive, ce serait un grand exploit.

Une semaine de travail arrive, une semaine d’entrainement et de préparation. confiance totale en notre staff et en nos joueurs.

en finition et pour rester dans les ions, après l’explosion Toulonnaise, la frustration Lyonnaise mais la satisfaction Agenaise,  faites que les réceptions Parisiennes soient faites d’émotions , de perfections, de jubilation et de libation.

AUPA BAIONA

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.