il est des jours où …..

Ainsi l’assaut contre la section ne s’est pas terminé par une victoire de nos fantassins. Ce n’est pas faute d’avoir essayé malgré deux mi temps différentes dont la crispation a été un des moteurs importants . Lorsqu’une bataille est perdue par le seul fait des participants, il faut savoir s’incliner, courber le dos et revenir encore plus fort en tenant compte du pourquoi de cela. Nos voltigeurs ont ils pu développer leurs attaques, notre artillerie a t’elle été solide et conquérante, nos défenses ont elles été hermétiques sur la durée de la bataille et nulles brèches n’ont t elles pu être ouvertes ? Autant de questions qui après analyse peuvent trouver des réponses et des solutions pour les prochains assauts à venir.

Mais comment faire lorsque des éléments extérieurs interviennent et sont capables de changer la  donne ?

J’ai trop de respect pour le corps arbitral pour aller à l’encontre de certaines décisions. Si le bras décollé de notre  flanqueur peut entrainer un carton rouge, décision dure aux dire de certains médias, la suite de cette action me laisse pantois devant le placage à la tête du 14 vert qui aurait du prendre là aussi le même carton. On va reparler de ce joueur à la fin de mon écrit. Deux poids , deux mesures ? Je vous laisse juge de revoir cela. Je précise que je n’incrimine pas l’arbitre central sur cette décision mais à quoi servent le juge de touche et la video dans ce cas là.

Peut être que le terrain et sa pelouse verte du champ de bataille fait plus ressortir le bleu et blanc que le vert des opposants !

Cette défaite est sans aucun doute une mauvaise opération mais comme depuis plus de deux mois, nos « petits » ont toujours leur destin entre leur main. Rien n’est encore perdu. Ils ont montré qu’ils savaient se relever après certains déboires. Il faut y croire et je pense que le bleu castrais se verra sur le vert de Jean Dauger !

Une dure bataille de nouveau avec un club qui va tout faire pour rejoindre le Top 6, à nous de faire en sorte et de tout mettre en oeuvre pour s’y opposer et relever la tête. Allez courage, vaillance, combat et engagement au profit du collectif et l’horizon sera de nouveau bleu et blanc.

Juste pour finir, une photo concernant ce toujours numéro 14, je vous la laisse à votre interprétation !

AUPA BAIONA

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.