Il va falloir !

 

A la lecture de la presse de ce samedi 22 janvier 2022,

L’équipe « Grenoble l’emporte dans le temps additionnel à Bayonne au terme d’un match exceptionnel. 4 essais des deux côtés et du spectacle. Les Isérois n’ont cessé de jouer, de mettre du rythme et ils ont été récompensés avec une dernière pénalité de Barthélémy. »

Rugbyrama « Incapable de trouver le bon rythme depuis le début de la saison, Grenoble a causé la surprise de cette 18e journée de Pro D2 en infligeant sa deuxième défaite à domicile de la saison à Bayonne. »

France bleue «  Bayonne s’est une nouvelle fois torpillée toute seule. Trop d’approximations, de fautes de mains et de mauvais choix face à des Grenoblois décomplexés, emmenés par un immense Ange Capuozzo qui a fait des misères aux Ciel et blanc toute la soirée, qui ont réussi presque tout ce qu’ils ont tenté. »

Le Dauphiné « Le XV isérois a sûrement réalisé sa meilleure prestation de la saison, menant quasiment tout le match, signant quatre essais et résistant au retour des Basques (également de quatre essais). »

On voit qu’il y a unanimité sur la magnifique prestation des Isérois sur la pelouse de Jean Dauger.

Il est donc normal de les saluer comme j’ai pu le faire avec les Montois venus eux aussi gagner sur la même pelouse.

J’ai longtemps hésité à trouver le titre de ma publication entre les supporters, les joueurs, le Staff mais comme vous pouvez le lire, je n’ai toujours pas trouvé car il y a beaucoup à dire.

Une première mi temps indigne d’une équipe programmée pour le top 14. Surement la plus mauvaise depuis le début de ce championnat de Pro D2. Est ce de la suffisance ? Est ce la peur de retomber dans les travers ? Surement un peu des deux. Personnellement je pense qu’il manque à cette équipe un supplément d’âme! Ce qui fait qu’avant la réaction, on passe à l’action. Une âme qui peut être transmise par un voire 2 joueurs.  DEUX, TROIS, individualités qui forgent un collectif, qui haranguent, qui guident. Est ce le cas ? je ne pense pas. Et les sifflets qui sont tombés des tribunes à la mi temps ne faisaient que remettre les joueurs devant leur responsabilité. Je n’ai pas entendu sur les hauteurs de Kéolis des insultes, des moqueries mais juste des sifflets de déception, de mise et remise en cause de certains sur le pré. Alors pour l’avoir lu et entendu, je ne dirai qu’une chose  » Messieurs les joueurs, les supporters qui viennent vous encourager sous la pluie, dans le froid, avec fidélité et qui payent leurs abonnements à l’année, méritent aussi un peu de respect ! »

Une deuxième mi temps avec des entrés réussies, montre encore la valeur de nos avants. On retrouve du combat, de l’engagement et le refus de céder du terrain, mais il y a toujours ce manque de profondeur de nos attaquants qui entraîne à la moindre perte de balle la possibilité de prendre un essai en contre. Indéniablement il y a quelque chose qui ne fonctionne pas, certains joueurs n’avancent plus, les fautes individuelles se multiplient. Il y a un staff important qui se doit de trouver des solutions, il y a longtemps que cela dure.

Il reste encore beaucoup de matchs. Rien n’est perdu même si les deux locomotives montoise et Oyonnaxienne prennent de l’avance, nous sommes un bon, un très bon troisième. Il peut se passer encore plein de  choses qui peuvent nous remettre en lice pour les deux premières places. ALORS messieurs les joueurs, oublions ce match. On dit qu’on s’enrichît autant des victoires que des défaites. Remettons le clocher au centre du village et repartons sur des bases de conquête, de vaillance, de collectif, d’engagement. L’aviron Bayonnais se doit d’être une grande équipe. Nous les supporters, reconnus dans tous les stades pour leurs actions, leurs chants, nous sommes avec vous, n’en doutez pas.

AUPA BAIONA

Je voudrai juste rajouter que je m’incline devant la détresse des Rouennais après leur défaite hier en fin de soirée. Les Socios de l’aviron Bayonnais présentent de nouveau leur plus sincères condoléances au Rouen Normandie Rugby. Puisse Jordan  MIchallet reposer en paix.

 

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.