Fonctionnement du championnat de PRO D2

Avant le début championnat, nous avons choisi de revenir sur la réforme de la PROD2 pour cette saison 2017/2018 suite à plusieurs questions reçues ces dernières semaines.

Début juillet 2016, la Ligue avait choisi de modifier le système de descente/montée entre TOP 14 et PRO D2. L’objectif premier affiché par la Ligue était de diminuer la pression liée à la descente sur les équipes de TOP14.

Extrait du communiqué de la Ligue de l’époque :
« Cette réforme vise à diminuer la pression en Top 14 liée au risque de descente, afin de favoriser le jeu offensif et la prise de risques liée au lancement des jeunes joueurs, et de sécuriser les investissements des clubs et leur modèle économique ».

Jusqu’à maintenant les deux derniers du TOP14 descendaient et les deux équipes qui montaient de PROD2 étaient le premier de la phase régulière ainsi que le gagnant de la finale d’accession.

A partir de cette saison, le dernier de TOP14 descend directement. Les 6 premières équipes de PROD2 jouent des phases finales. Le vainqueur de la finale monte et le finaliste rencontre le 13ème du TOP14.

Les phases finales de PROD2 se dérouleront comme en TOP14 : les deux premiers sont qualifiés pour les demi-finales et rencontrent les vainqueurs des barrages qui ont lieu précédemment entre 4ème/5ème et 3ème/6ème.

Cette saison, la finale de PROD2 aura lieu le même week-end que la dernière journée de championnat de TOP14 (week-end du 5 mai) et le match d’accession se jouera la semaine suivante le dimanche 13 mai.

Cette réforme fait grincer des dents. Si l’objectif initial est louable, dans les faits il faudra voir les conséquences. Bayonne est bien placé pour le savoir, le niveau de jeu et le ryhtme est considérablement plus élevé en TOP14. Si l’on se réfère aux dernières saison, le dernier du TOP14 pourrait déjà être relégué avant la dernière journée de championnat. Ainsi il préparera son match de maintien dans l’élite alors que son futur adversaire aura une finale de PROD2 à jouer qui, en cas de victoire, peut lui assurer la montée.

Le président bayonnais n’était pas favorable à ce système comme il le disait encore récemment à Midi Olympique Pas emballé, Francis Salagoïty par cette nouvelle formule qui ne récompensera pas la régularité d’une équipe. « Je n’y adhère pas, lâche-t-il d’emblée. Le premier devrait mériter la montée directe »

On verra bien au cours de cette saison si cette réforme apporte du mieux et surtout rendez-vous au mois de mai (en espérant y voir les bayonnais bien sûr) pour voir ce système à l’oeuvre pour la première fois.

Une pensée sur “Fonctionnement du championnat de PRO D2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *